11 JANVIER

Nouvelle immersion à la brigade des mineurs aujourd’hui. Merci aux policiers pour leur accueil et leur disponibilité. Hommage aux enquêteurs qui malgré les conditions de travail difficiles exercent leurs missions avec passion et dévouement.

271738057_934085567482364_5263601011334010474_n.jpeg
271775660_934704907420430_3623540263403947466_n.jpeg

12 JANVIER

Inauguration hier à Elbeuf du « Bus Entrepreneuriat Pour Tous » qui sillonne les quartiers de la métropole pour aller à la rencontre des entrepreneurs.

Bravo à IncubaStreet qui depuis novembre 2021 et à ce jour a déjà détecté 30 porteurs de projets qui seront accompagnés et orientés vers l’écosystème local adapté à leurs besoins. Nos quartiers regorgent de talents !

13 JANVIER

À Saint Aubin Les Elbeuf aux côtés de Laurent PIETRASZEWSKI, Secrétaire d’Etat chargé des Retraites et de la Santé au travail et de Madame le maire Karine BENDJEBARA-BLAIS, sur le site commun de EUROAPI et BASF Agri-production pour échanger avec les équipes dirigeantes et le médecin référent sur la mobilisation des services de santé au travail dans la lutte contre la COVID19 et l’adoption de leur plan vaccinal.

Une stratégie du « aller vers » qui fonctionne! Au 10 janvier 2022, 392 injections ont été réalisées au sein de la structure médicale mutualisée de EUROAPI et BASF Agri-production. Un vrai travail de dentelle apprécié des salariés!

271817712_935233550700899_2692224648337881171_n.jpeg
271803634_935233437367577_3786452768740533234_n.jpeg
271818154_935233594034228_159541120067692126_n.jpeg
272456946_942872003270387_4407976249888934867_n.jpeg
272820066_942872006603720_997196806806117407_n.jpeg

26 JANVIER

La mise en œuvre de l’agenda rural de 2019 se poursuit. A ce jour, déjà 2400 maisons France-services ont été implantées dans les territoires . Les Maisons France-services ont été créées afin d’améliorer l’accès aux services publics et faciliter les démarches administratives du quotidien et font partie des 181 mesures prises pour répondre au besoin d’adapter les politiques publiques aux enjeux des territoires ruraux. En quelques points, les maisons France-services c’est :

· Environ 2400 maisons de services publics de proximité

· Une aide dans les démarches administratives du quotidien facilités, liées à la santé, à la retraite ou l’emploi

· 181 nouvelles labellisations en avril 2021 dont une dans notre canton de Maromme au sein du bureau de Sahurs.

· Des agents formés à l’accompagnement des usagers dans les démarches administratives du quotidien.

Sur le territoire de la Seine-Maritime, six bureaux de poste ont été labellisés. En juillet dernier, avec des élus de l’équipe municipale, j’ai visité le bureau de poste de Sahurs, labellisé maisons France-services. Une équipe spécialement formée pour accueillir et orienter les clients sur l’ensemble des services proposés et les assister dans leurs démarches administratives.

Dans ce bureau de poste, La Poste s’est associée à 8 opérateurs (CAF, Pôle Emploi, MSA, Assurance Maladie, Carsat, Ministère de l'intérieur, Justice, DGFIP) pour proposer notamment un accueil et un accompagnement afin de faciliter les démarches administratives du quotidien des Français.

27 JANVIER

J’étais ce matin aux côtés de Geneviève DARRIEUSSECQ, Ministre déléguée chargée de la mémoire et des anciens combattants auprès de la Ministre des Armées, et de mes collègues Blandine BROCARD et Thomas GASSILOUD, à la Nécropole nationale du Tata Sénégalais à #Chasselay (69), pour honorer la mémoire de 25 tirailleurs sénégalais y ayant été inhumés comme « Inconnus » mais désormais identifiés!

Une cérémonie particulièrement émouvante pour Fatimata, la fille du tirailleur Aly Boudi LY. Née en 1939, elle n’a jamais connu son père qui a été incorporé 3 mois avant sa naissance. Ce dernier avait été exécuté par les Allemands à Chasselay le 20 juin 1940, inhumé sous la mention « Inconnu » n’ayant pas pu être identifié, et a été reconnu Mort pour la France le 29 avril 1942. Venue du Sénégal pour assister à la cérémonie, Fatimata a pu, entourée de sa famille, se recueillir au sein de la nécropole devant la plaque où est désormais écrit les nom et prénom de son père.

Tout cela a été rendu possible grâce aux forts engagements pris par notre président de la République pour regarder notre histoire en face, aux moyens humains et financiers qu’il a alloués depuis le début de son quinquennat pour les mémoires et dans le cas présent pour celle de nos héros africains.

Je tiens aussi à saluer le remarquable et titanesque travail d’identification des tirailleurs effectué par Julien FARGETTAS, Directeur départemental de l’Office National des Anciens combattants et Victimes de guerre (ONACVG) de la Loire; travail que Madame la ministre n’a pas manqué de féliciter.

Ainsi qu’a pu l’affirmer le président de la République au cours de son discours du 15 août 2019; discours au cours duquel il a lancé un appel aux maires de France d’honorer la mémoire des anciens combattants africains de l’Armée française en baptisant de leurs noms des places, rues, parcs, squares etc…, « les noms, les visages, les vies de ces héros d'Afrique doivent faire partie de nos vies de citoyens libres parce que sans eux nous ne le serions pas ».

La cérémonie d’aujourd’hui comportait aussi un large volet pédagogique avec la présence des enfants des écoles primaires de Chasselay qui ont chanté le Chant des Africains; mais aussi des collégiens de Villefranche-sur-Saône et de Chazay d’Azergues qui ont réalisé des portraits des tirailleurs et lu des messages. Oui, Monsieur le président, « l’engagement suprême de ces héros africains est notre héritage et il nous revient notamment de le préserver, de le transmettre ».

Enfin merci à l’association Africa 50 qui était aujourd’hui représentée par Christophe AMANY pour leur engagement notamment en faveur du devoir de mémoire.

272715663_943511873206400_1175475774671166864_n.jpeg
272777650_943510329873221_6444093144977461514_n.jpeg
272690977_943511886539732_3891189639392130941_n.jpeg