Rechercher
  • Sira Sylla

Comité interministériel de la mer // Haropa

Le Comité interministériel de la mer, qui s’est tenu vendredi 22 janvier vient d’entériner la fusion des trois ports de l’Axe Seine (Le Havre, Rouen, Paris) à partir de juin 2021. Le Premier Ministre, Jean CASTEX, y a annoncé que cette fusion sera dotée d’une trajectoire d’investissement de 1,45 milliards d'euros sur 2020-2027.



La création d'HAROPA, un établissement unique voué à piloter les trois ports du Havre, de Rouen et de Paris, auparavant dotés d'une gouvernance autonome participe à la reconquête industrielle, commerciale et d’attractivité de la France.


➡️ HAROPA fait partie des trois principaux points d’entrée maritimes français, ceux-ci représentant 130 000 emplois directs.


🔘 Un établissement unique autour de quatre axes stratégique :

A travers la création de cet établissement portuaire unique, le Gouvernement entend apporter une réponse ambitieuse à la réorganisation du transport maritime et du secteur logistique, en s’inscrivant dans les objectifs de reconquête industrielle et commerciale de la France.

Le nouvel ensemble portuaire pourra proposer une offre commerciale globale à l’ensemble de ses clients industriels et exportateurs et peser davantage dans la compétition avec les autres grands Hubs européens.


Enfin, l’intégration des trois établissements portuaires renforcera la robustesse du modèle économique et la capacité d’investissement de la structure. Le projet stratégique du futur ensemble portuaire s’articulera autour de quatre axes :


🟢 La reconquête de parts de marché grâce à un système portuaire et logistique de référence à destination des clients et partenaires internationaux.

🟢 L’accélération de la transition écologique par l’amélioration de l’efficacité énergétique et production d’énergie verte.

🟢 L’innovation et la transition numérique pour déployer de nouveaux services le long du corridor sur l’axe Seine.

🟢 Enfin, l’accompagnement de la transition et le développement du capital humain.


Il faut souligner qu’Annick Girardin, Ministre de la Mer, a rappelé lors de son déplacement du 4 janvier à Rouen que la mise en place de ce projet stratégique s’accompagnera d’« une concertation approfondie de l’ensemble des parties prenantes au projet ».


#Attractivé

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout